Plat Publié le samedi 31 octobre 2009 à 15h42

Jean d'Angely frappe fort pour ses débuts


Le Prix Claude Le Lorrain constituait le premier temps fort de cet après-midi voué à l’obstacle. Même si Cyrlight recueillait le statut de grandissime favori à 12/10, c’est Jean d’Angely qui a remporté cette Listed aux allures de Groupe. Précisons qu’à l’âge de 6 ans, le protégé de Frédéric Danloux effectuait ses débuts sur les balais ! Lauréat de la première Listed-race du jour avec Jean d'Angely, Jacques Ricou s'est de nouveau distingué dans le deuxième temps fort de l'après-midi en menant au succès Rhialco.

Jean d’Angely confirme son gros potentiel

Ils étaient seulement sept à en découdre sur ce parcours des 3.900 mètres, labellisé Listed, mais jusqu’au saut de la dernière haie, bien malin qui aurait pu nommer le lauréat de cette course au déroulement insolite. L’allure imprimée par le meneur Gaelic Ocean était si peu soutenue, qu’au bout de la ligne d’en face, ils disposaient encore tous de nombreuses ressources. Ce n’est que dans les derniers 400 mètres que le trio Gaelic Ocean, Jean d’Angely et Cyrlight prenait réellement les choses en main. Le premier nommé commençait à plafonner mais Jean D’Angely se rapprochait en roue libre et contenait surement le retour de Cyrlight, qui a tracé une belle ligne droite. Brillant lauréat, Jean d’Angely débutait en haie, à l’âge de 6 ans ! Comme quoi, il n’y a pas d’âge pour apprendre. Détendu et limpide dans ses sauts, il franchissait facilement l’avant dernière haie et a été le plus fort lors du rush final. Dans une course très tactique, il a su finir à toute allure sous la poigne de son cavalier Jacques Ricou.

Jacques Ricou avait l’embarras du choix !

Associé dernièrement à Nono des Ongrais et à Cyrlight, Jacques Ricou, la première monte de l’écurie Mulryan, avait choisi de délaisser ce dernier pour Jean d’Angely. Un choix judicieux, qui s’est avéré des plus payants, car le pari était osé ! Egalement associé de façon régulière aux chevaux labellisés Pegasus Farms Ltd (Sean Mulryan) Cyrille Gombeau héritait de la monte de Cyrlight. En route vers les balances, le pilote lauréat déclarait : "Aujourd'hui, il découvrait les haies. Il était très allant dans cette fausse course tactique, les ordres étaient de monter derrière. Je me suis souvenu que quand je l'avais monté à 4 ans, il avait une bonne pointe de vitesse finale. J'ai attendu la dernière haie de la ligne d'en face pour accélérer."

Cyrlight, la semi déception

Cyrlight qui rassure aujourd’hui. Sa performance du 11 octobre dans un Groupe III était bien trop mauvaise pour être exacte, mais le fils de Saint Cyrien devait se racheter dans cette Listed. Lauréat de 13 Groupes, le superbe Cyrlight est moins percutant qu’il ne fut, mais il n’a pas à rougir de cette deuxième place, car à l’âge de 9 ans il a porté une belle attaque au jeune Jean d’Angely, sur la montante, lui, car peu exposé. Le hongre de Christo Aubert s’est finalement bien adapté à la course d’attente ce qui est très encourageant. Il pointait encore parmi les derniers jusque dans la ligne d’en face ! Il devrait reprendre du moral grâce à cette belle fin de course. PRIX DE TRIQUERVILLE - Steeple-Chase - LISTED-RACE - 90.000 EUROS - 4.100 mètres -

La revanche de Rhialco

Deuxième Listed-race du jour sur la butte Mortemart, le Prix Triquerville a tenu toutes ses promesses. Douze steeple-chasers âgés de 4 ans s'affrontaient sur les 4.100 m. Victime d'une chute le 17 octobre dernier dans la course référence où il s'élançait avec le statut de favori, Rhialco a remis les pendules à l'heure en triomphant au terme d'une belle accélération. Bien placé dans le sillage des premiers, Rhialco a hérité du commandement de l'épreuve après la faute de Tyko au brook. Le protégé d'Emmanuel Clayeux a ensuite mené l'épreuve à son rythme avant de progressivement accélérer dans la phase finale et filer vers le poteau en vainqueur. Deuxième le 17 octobre, Mail de Bièvre a hérité du même classement à l'issue de l'épreuve. Placé en queue de peloton en début de parcours par Boris Chameraud, Mail de Bièvre s'est progressivement rapproché des premiers avant de conclure plaisamment sans toutefois inquiéter le lauréat. Le pensionnaire de Jehan Bertran de Balanda a sans doute été monté pour l'avenir, cette course étant pour lui une ultime préparation à huit jours du Prix Maurice Gillois. Rushwell a complété le podium à nette distance des deux premiers. Héros des deux Listed-race du jour, Jacques Ricou ne tarissait pas d'éloges sur le potention de Rhialco. Interrogé au micro d'Equidia, il a déclaré : "Il est sympa. Son entraîneur m'avait dit d'aller à sa main, il était bien décontracté. Après la faute de Tyko au Brook, j'ai pris les choses en main, à l'entrée de la ligne droite quand je lui ai demandé d'accélérer il s'est envolé, je pense que c'est un poulain d'avenir, il a plus de classe que de maturité, je pense qu'il sera un vrai cheval d'Auteuil". Jusqu'à 600€ offerts pour parier sur les courses hippiques !