Trot Publié le vendredi 2 décembre 2011 à 17h25

Quinté Plus : Royale Action peut faire mal


Vingt concurrents s'affronteront sur la cendrée
Vingt concurrents s'affronteront sur la cendrée (©Zone-Turf.fr)

Marquée par le Prix Doynel de Saint-Quentin (G.II) et le Prix Paul Buquet (G.II), la réunion de Vincennes du samedi 3 décembre servira également de cadre au Quinté Plus. Vingt-concurrents âgés de 6 et 7 ans répartis sur deux échelons de départ (recul de 25 mètres à 126.000 euros) se retrouveront aux prises sur les 2.850 mètres de la grande piste lors du Prix de Saint-Georges de Didonne. Déjà lauréate sur le parcours du jour l’hiver dernier dans le bon chrono d’1’14’’3, Royale Action est une candidate à la victoire. Plaisante finisseuse en dernier lieu à Mauquenchy, cette représentante de l’écurie Victoria Dreams aura cette fois-ci l’avantage de s’élancer en tête. Renardo Bello, pieds nus pour la première fois, et Run Ever, dans une forme éblouissante et dont l’entourage est très confiant, ont également une belle carte à jouer. Entraînées par Franck Leblanc, Quarla de Mouelle, auteur d’une bonne rentrée, et Rafale Léman, n’ont pas dit leur dernier mot.

Royale Action peut mettre tout le monde d’accord

Représentante de l’écurie Victoria Dreams, Royale Action (4) a pour elle de s’être déjà imposée sur le parcours du jour aux dépens notamment de Rafale Léman, qu’elle retrouve ici, et dans la bonne réduction kilométrique d’1’14’’3. En dernier lieu à Mauquenchy, cette fille d’Extrême Dream a tracé une magnifique ligne droite. Au top, déferrée des postérieurs et bien engagée en tête, elle mérite un large crédit.

Renardo Bello, pieds nus pour la première fois, Run Ever, en pleine forme

Victorieux à la mi-novembre à Argentan, Renardo Bello (5) vient de se classer cinquième d’un événement disputé sur la petite piste pour son retour à Vincennes. N’ayant plus à faire ses preuves sur la grande piste et déferrée des quatre pieds pour la première fois de sa carrière, ce pensionnaire de Christian Bigeon est un prétendant aux toutes premières places.

Entraîné par le redoutable Benjamin Goetz, Run Ever (2) est issu des courses à réclamer. Ce fils de Dahir de Prélong est en grande forme à l’heure actuelle comme le prouve son premier accessit derrière Racing Charm à Nantes et sa dernière victoire à Cabourg. Capable d’attendre comme d’aller devant, il a les moyens de poursuivre sur sa lancée.

Quarla de Mouelle et Rafale Léman pour l’entraînement de Franck Leblanc

Quarla de Mouelle (15) vient d’effectuer une rentrée remarquée après plus de huit mois d’absence ce lundi en se classant sixième d’un événement remporté par Amiral Sund. Pieds nus et confiée à Jean-Michel Bazire, cette pensionnaire de Franck Leblanc a les moyens de renoué avec le cours de ses bonnes performances. Lors du précédent meeting d’hiver, elle s’était imposée à trois reprises.

A l’image de Quarla de Mouelle, sa compagne de boxe, Rafale Léman (14) a été ménagée pour ce meeting d’hiver. Neuvième pour sa rentrée à Laval, elle retrouve ici la cendrée de Vincennes où elle a brillé durant le premier semestre (trois victoires et trois places). Déferrée des postérieurs et confiée à Pierre Vercruysse, elle devrait montrer son vrai visage.

Raz de Marée Honey, Récital Carisaie et Roquépine Blanche pour les places

Raz de Marée Honey (13) ne doit pas être condamné sur sa dernière sortie où il s’est élancé au galop. Troisième d’un événement disputé sur le parcours du jour lors du dernier meeting d’hiver de Vincennes et déferré des quatre pieds, ce pensionnaire de Michel Lenoir conserve ses chances pour les places.

Entraîné par Jacques-Etienne Thuet, Récital Carisaie (17) reste sur deux premiers accessits sur l’hippodrome de Laval. Il retrouve ici un parcours sur lequel il s’est imposé à deux reprises et a pris un premier accessit en trois tentatives. Contraint de s’élancer aux vingt-cinq mètres, il aura du mal à adopter sa tactique privilégiée qui consiste à prendre le train à son compte mais il ne doit pas être négligé pour autant.

D’une régularité exemplaire, Roquépine Blanche (19) a terminé à dix-huit reprises parmi les cinq premiers en vingt-trois tentatives depuis le début de l’année. Cette pensionnaire de Dominik Cordeau a sa place dans la bonne combinaison.

Coup de folie : Quarignane peut surprendre

Bien engagée, déferrée des quatre pieds et confiée à Franck Nivard, avec lequel elle a vaincu à deux reprises, Quarignane (9) peut pimenter les rapports de ce Quinté Plus.