Obstacle Publié le vendredi 15 octobre 2021 à 21h01

Rencontre avec Giada Menato, qui présente ses premiers partants samedi à Auteuil


Giada Menato débute sa carrière d'entraîneur en France
Giada Menato débute sa carrière d'entraîneur en France (©Julien Fonseque)

Quelques mois après avoir obtenu sa licence d'entraîneur et s'être installée à Lamorlaye, Giada Menato présentera ses premiers partants ce samedi 16 octobre sur l'hippodrome d'Auteuil. Nous sommes allés à la rencontre de la jeune professionnelle italienne pour en savoir davantage sur son parcours, son installation, ses projets et les chances de ses deux partants.

(Zone-turf.fr) - Pourriez-vous revenir sur votre parcours avant d’arriver en France ?

Giada Menato : "J’ai commencé ma carrière dans le monde des courses avec des chevaux de concours, surtout de concours complet, j’ai gagné le Championnat italien. Après, j’ai commencé à monter en course, toujours en Italie en tant que cavalière dans la cour de Mr Grizzetti, l’un des meilleurs entraîneurs en Italie. J’ai également été assistante entraîneur pour lui. Je me suis toujours dit que dès que j’arriverais à faire le Championnat du Monde en tant que cavalière (Fegentri), j’arrêterais de monter en course et je commencerais mon rêve de devenir entraîneur. J’ai gagné à San Francisco, je suis allée faire la finale à Dubaï. Après, j’ai pris ma licence d’entraîneur en Italie en 2018, j’ai couru un peu en Italie. Ensuite, j’ai passé mon stage d’entraîneur en France et j’ai eu ma licence d’entraîneur."

Où êtes-vous installée et combien avez-vous de chevaux et de salariés dans votre écurie ?

Giada Menato : "J’ai choisi la cour de Mr de Chevigny à Lamorlaye à côté de Chantilly. Elle est très bien placée car je peux aller à différents endroits quand je veux pour l’entraînement : la piste des Lions, la ligne droite de Coye-la-Forêt, les obstacles à Lamorlaye et la piste des Aigles. De plus, la cour est très bien faite car elle dispose de beaucoup de paddocks, il y a un marcheur, les boxes sont très grands. Il y a beaucoup de calme et je vois que les chevaux sont très bien. J’ai une dizaine de chevaux à l’entraînement actuellement aussi bien en obstacle qu’en plat. Lise Cotta travaille avec moi, elle est très forte en tant que cavalière, elle m’aide sur beaucoup de choses. Nous sommes amies depuis longtemps et je suis très contente d’avoir commencé cette aventure avec elle."

Quelles sont vos projets sur le long terme ?

Giada Menato : "Mes projets sur le long terme sont de m’agrandir, de réussir à avoir plus de chevaux et surtout des chevaux pour courir sur Paris. Si j’ai choisi de m’installer à Lamorlaye parce que je veux courir sur Paris. Donc, il faut que j’arrive à trouver des propriétaires qui investissent pour acheter des chevaux capables de courir sur Paris."

Vous présenterez ce samedi à Auteuil vos premiers partants (Pichelot (810) et Nurmi (906)), que pouvez-vous nous en dire ?

Giada Menato : "Demain, j’aurai mes premiers partants. Pichelot, dans la 8ème course à Auteuil, c’est un cheval que j’ai acheté il y a une dizaine de jours à réclamer à Auteuil, il était dans l’écurie de David Cottin et il a pris une bonne deuxième place. Il est bien, en forme et a du moral. Il connaît la piste d’Auteuil. La seule chose c’est que j’aurais aimé que le terrain soit plus souple. Nurmi, dans la 9ème course, à Auteuil, est aussi très bien et en forme mais c’est également un cheval de terrain lourd."

Jusqu'à 600€ offerts pour parier sur les courses hippiques !