Plat Publié le mardi 4 novembre 2008 à 11h34

Lenoir franchit le cap des 3.000


Michel Lenoir est l'un des plus grands professionnels du trot français en activité. Il vient de franchir le cap symbolique des 3.000 victoires en France après 42 ans d'activité. Zone-Turf est allé à la rencontre de cet homme de cheval respecté par l'ensemble de la profession et admiré par toutes les générations de turfistes.

Interview

Michel Lenoir, vous venez de remporter votre 3.000è victoire. Vous y pensiez ou ce n’est qu’une simple étape ? "J’y pensais très fortement même ! C’est une fierté d’en arriver là." Quelle victoire représente votre meilleur souvenir ? "Sûrement ma victoire avec Reine du Corta dans le Cornulier 1990. J’aurais même pu en gagner au moins un autre avec elle si la jument n’avait pas eu des problèmes de santé à chaque fois." Et votre plus grand regret ? "Vous savez, les déboires ne manquent pas dans notre métier. Ce n’est pas ce qu’il faut retenir. Néanmoins, la deuxième place de Capitole dans le Prix d’Amérique 1997 après bien des malheurs nous a laissés amers sur le coup. Mais, finalement, deuxième de la plus grande course du monde, c’est déjà une performance hors norme. Je ne suis pas déçu." De tous les chevaux que vous avez montés, drivés, entraînés ou affrontés, lesquels vous ont particulièrement marqué ? "C’est difficile de tous les citer, Capitole et Draga m’ont apporté de grandes joies. La jument m’a d’ailleurs offert ma 2.000ème victoire à Nantes, dans une étape du GNT. J’ai actuellement sa fille à l’entraînement, Regatta, qui est une pouliche très tardive. Un cheval que j’ai entraîné tient une place particulière dans mon cœur. Ce n’était pas le meilleur, mais il avait tout d’un bon cheval, il était très courageux. Derby des Voirons, c’était son nom, donnait toujours tout ce qu’il avait. Et parmi mes adversaires, Abo Volo, qui m’a devancé dans le Prix d’Amérique, était vraiment un drôle de cheval." Le meeting d’hiver approche à grand pas. Quels sont vos espoirs pour cette saison 2008/2009 ? "Malheureusement, je n’ai actuellement aucun "classique" dans mes boxes. Mais des trotteurs courageux et de bonne valeur, comme Lontzac, Otello Pierji ou Pim Quick devraient bien faire cet hiver. Chez les jeunes, j’ai deux ou trois bons S." Le Cheval Français parle de plus en plus de l’interdiction de déferrer. Qu’en pensez-vous ? "Je suis totalement contre. Cette méthode a considérablement amélioré les chevaux, ce serait revenir en arrière que d’interdire le déferrage." Enfin, même s’il s’agit de galop, avez-vous eu un œil sur le Prix de l’Arc de Triomphe ? "J’aime beaucoup les galopeurs. J’ai d’ailleurs assisté à quelques éditions de l’Arc ces dernières années. Zarkava était au-dessus du lot, elle a triomphé en trois foulées lors de la dernière préparatoire et a été éblouissante dimanche."

Portrait flash :

Michel Lenoir Né le 6 juin 1951 Nombre de victoires (Au 31/10/08) : 3.000 (1.765 attelé, 1235 monté) dont 63 en 2008 Centre d’entraînement : Bernay Vilbert en Seine et Marne Jusqu'à 600€ offerts pour parier sur les courses hippiques !