Plat Publié le samedi 1 octobre 2011 à 17h52

Prix Dollar : Byword vient à bout de Cirrus des Aigles


Byword et Cirrus des Aigles à la lutte
Byword et Cirrus des Aigles à la lutte (©Scoopdyga)

Parmi les quatre Groupe II au programme de la réunion de Longchamp du samedi 1er octobre, le Prix Dollar était l’épreuve la plus attendue en raison de la présence du champion Cirrus des Aigles. Mais le plus célèbre hongre de France au galop n’est pas parvenu à conserver son titre et a dû s’avouer vaincu après lutte devant l’excellent Byword. Entraîné par le redoutable André Fabre, ce fils de Peintre Célèbre a ainsi épinglé un quatrième Groupe à son palmarès, lui qui avait notamment remporté les Prince of Wales’s Stakes (G.I) l’an passé.

Byword domine Cirrus des Aigles à la lutte

Restant sur trois succès de rang au niveau Groupe et tenant du titre du Prix Dollar, Groupe II disputé sur 1.950 mètres, Cirrus des Aigles était logiquement attendu au tournant dans cette épreuve. Mais contrairement à sa précédente démonstration dans le Grand Prix de Deauville (G.II), le pensionnaire de Corine Barande Barbe affrontait ici un lot davantage relevé où figurait des chevaux ayant fait leurs preuves au niveau Groupe I : Byword, Famous Name et Durban Thunder. Pour le plus grand malheur de ses nombreux fans, le fils d’Even Top n’a pas pu conserver son titre. Monté en quatrième position par Franck Blondel, Cirrus des Aigles venait pourtant très facilement lorsqu’il a pris l’avantage à 400 mètres du but. Mais sur cette piste ferme, il est parti trop tôt et a dû s’avouer vaincu face à Byword, superbement piloté par Maxime Guyon. Après avoir filé Cirrus des Aigles durant tout le parcours, Byword est venu l’attaquer dans la phase finale et l’a dominé dans les dernières foulées au terme d’une superbe lutte. A noter la troisième place encourageante de Shimraan, victorieux du Prix Eugène Adam (G.II) l’an passé.

Byword montre son vrai visage

Lauréat du Prix du Muguet (G.II) et des Prince Of Wales’s Stakes (G.I) au printemps 2010, Byword avait ensuite dû patienter jusqu’en juin 2011 pour renouer avec le succès dans le Prix du Chemin de Fer du Nord (G.III). Près de quatre mois plus tard, ce pensionnaire d’André Fabre a triomphé pour sa rentrée. Interrogé au micro d’Equidia après la course, Maxime Guyon, a déclaré : "J’ai pu filer un maximum Cirrus des Aigles et il a bien placé sa pointe de vitesse pour finir. Il a eu quelques légers petits soucis et il ne fallait pas oublier que c’était un cheval de Groupe I. Aujourd’hui, il a montré sa vraie nature". Jusqu'à 600€ offerts pour parier sur les courses hippiques !