Plat Publié le dimanche 30 août 2009 à 16h39

Waregem : La grande fête belge


Dans le monde du turf belge, la réunion de Waregem est une véritable bouffée d'air frais. Alors que la filière hippique du pays souffre depuis plusieurs années, la Waregem Koerse conserve un pouvoir d'attraction intact auprès des professionnels et du grand public. En Belgique, Waregem reste une véritable institution.

Le grand rendez-vous de l'année

Depuis 1858, l'hippodrome de Gaverbeek, situé sur la commune de Waregem, en Flandre, accueille la Waregem Koerse. Cet évènement dépasse largement le cadre du sport hippique et s'impose comme l'une des grandes manifestations sportives du pays. Plus de 35 000 spectateurs viennent, chaque année, assister aux courses proposées ce jour-là. Un véritable miracle dans un pays où les courses hippiques connaissent un lent déclin depuis le début des années 1980. Deux raisons semblent pouvoir expliquer cet incroyable succès. C'est tout d'abord l'esprit festif qui marque cette réunion pas comme les autres. Placé au cœur d'une grande semaine de fête dans la ville de Waregem, la réunion hippique est devenu, au fil des ans, un rendez-vous mondain et populaire à la fois, une occasion pour toute la Belgique de faire la fête ensemble. C'est ensuite le formidable spectacle que les courses de Waregem offrent depuis toujours. Dès la fin du XIXème siècle, le Grand Steeple-Chase des Flandres est ainsi considéré comme la course d'Obstacle la plus spectaculaire d'Europe. Redouté par de nombreux jockeys, le célèbre saut du Gaverbeek, la rivière de Waregem, large de 5 mètres, a notamment beaucoup fait pour la réputation de l'épreuve. C'est ainsi qu'un public nombreux vient chaque année, le mardi suivant le dernier dimanche d'août, à Waregem rendre hommage à ce monument du sport belge, à ce morceau de patrimoine du pays.

Le temps fort : le Grand Steeple-Chase des Flandres

Si la réunion de Waregem est mixte et propose quatre courses d'Obstacle et quatre courses de Trot, le grand moment de la journée reste le Grand Steeple-Chase des Flandres. Cette course longue de 4 600 mètres réussit généralement bien aux Français. Vainqueur l'an dernier avec David Berra sur le dos, Royal Verrie revient cette année tenter le doublé. Agé de 8 ans, l'élève de Philippe Peltier a affiché une bonne une bonne forme pour son retour à la compétition après une coupure de onze mois. Il devra cependant porter 70 kilos cette année, soit quatre de plus que lors de sa victoire l'an dernier. Ils seront douze autres concurrents à vouloir lui contester la victoire. Parmi eux, on peut citer Kan Nedj, gagnant en 2007, qui retrouve une bonne place dans l'échelle des poids, Orgères, la meilleure valeur du lot, Roi Karad, Océan d'Or ou encore Manonito. Côté Trot, le Grand Prix de la Ville de Waregem (Groupe II) est la course la plus attendue. Le tenant du titre, Norginio, revient lui aussi tenter la passe de deux. Même s'il doit rendre 20 mètres (comme en 2008), le pensionnaire d'Alphonse Vanberghen a les moyens de rééditer l'exploit. Sa cinquième place dans le Grand Prix de Wallonie (Groupe I) derrière Ilaria Jet, Nimrod Borealis ou Première Steed plaide pour lui. Parmi ses principaux adversaires, il faudra surveiller Kvick Dalimo, deuxième l'an dernier, Pittman, troisième en 2008, et Antzinthepantz, bien placé à la limite du recul. L'engagement de Malakite, la grande spécialiste du monté, s'il intrigue, ne doit évidemment pas être négligé. Une chose est sûre : à Waregem, mardi, ce sera la fête quoi qu'il arrive ! Jusqu'à 600€ offerts pour parier sur les courses hippiques !