Plat Publié le vendredi 21 octobre 2011 à 12h49

Polémique de la cravache : La British Horseracing Authority fait marche arrière


La nouvelle réglémentation sur l'usage de la cravache a été amendée
La nouvelle réglémentation sur l'usage de la cravache a été amendée (©Robin Simon)

Au cœur de l’actualité outre-Manche et même en France depuis la suspension de Christophe Soumillon, la nouvelle réglementation concernant l’usage de la cravache dans les courses britanniques a été modifiée par la British Horseracing Authority afin de calmer le jeu avec les jockeys. Ainsi, la règle des cinq coups maximum de cravache dans les 200 derniers mètres (en plat), après le dernier obstacle (en obstacle) disparaît, seule la limite des sept coups en plat et huit en obstacle durant l’intégralité de la course demeure. Il n’y aura également plus de perte d’allocations pour les jockeys qui font l’objet d’une mise à pied de moins de sept jours.

(Zone-turf.fr) - La nouvelle réglementation concernant l’usage de la cravache dans les courses britanniques faisait débat depuis sa mise en place lundi 10 octobre. Le point le plus critiqué était la mesure consistant à limiter à cinq le nombre de coups de cravache dans les 200 derniers mètres de la course. De nombreux jockeys britanniques ainsi que Christophe Soumillon (dans les Champion Stakes) s’étaient fait piéger sur ce point. Face aux contestations des jockeys qui sont allés jusqu’à brandir la menace de faire grève, la British Horseracing Authority a cédé et a amendé le nouveau règlement. Ainsi, la règle des cinq coups maximum de cravache dans les 200 derniers mètres disparaît. Seule la limite des sept coups en plat et huit en obstacle durant l’intégralité de la course demeure. De plus, les jockeys suspendus ne perdront plus leurs allocations s’ils ont écopé d’une mise à pied de moins de sept jours. Cela signifie donc que Christophe Soumillon, qui n’avait pas pu toucher les 52.000 livres sterling de sa victoire dans les Champion Stakes (G.I) avec Cirrus des Aigles, va pouvoir récupérer le bénéfice de ses efforts.

Jusqu'à 600€ offerts pour parier sur les courses hippiques !